Accueil » Tag Archives: entreprise

Tag Archives: entreprise

Lettre Philo-Economique N°2 : Que penser honnêtement de la mondialisation ?

Les débats économiques opposent souvent en France les adversaires de la mondialisation et les soutiens d’une « mondialisation heureuse ». Ce débat englobe une bonne partie des discussions sur la construction européenne, à juste titre puisque l’Union européenne est avant tout un effort pour créer un grand marché européen. Les termes de ce faux dialogue doivent être critiqués. Leur simplisme ne rend pas compte des différents niveaux de réflexion à mobiliser : 1) Une réflexion philosophique sur la neutralité de l’économie. Le philosophe André Comte-Sponville écrivait il y a quelques années que les reproches faits à l’économie venaient du fait que les mécanismes économiques ne tenaient pas compte de la dimension morale : une entreprise régie par des principes moraux ne peut tirer de ces principes un avantage déterminant dans la compétition économique. La mondialisation ne peut répondre à l’aspiration de chacun à la justice, puisqu’elle ne bénéficie pas nécessairement aux plus vertueux. On peut aller plus loin : c’est une vérité de l’action humaine que certains comportements qui paraissent blâmables peuvent servir de justes causes, tandis que des intentions qui paraissent bonnes peuvent au contraire être guidées par l’égoïsme. Dans ces conditions, on ne peut « moraliser » le …

Lire la suite »

Lettre DSE N°7 : Organisations professionnelles, liberté et bien commun

La septième lettre de doctrine sociale de l’Eglise de l’Institut éthique et politique Montalembert vous propose des extraits de l’ouvrage d’Achille Dauphin-Meunier « La société industrielle contemporaine et les enseignements pontificaux », Nouvelles éditions latines, 1972. A cette époque membre de l’Académie d’agriculture, doyen de la faculté autonome d’économie et de droit de Paris, vice-président de la société française de géographie économique, Achille Dauphin-Meunier analyse les motifs pour lesquels la doctrine sociale de l’Eglise affirme le rôle des organisations professionnelles dans la recherche du bien commun. Une vision déformée des organisations professionnelles, au prisme d’un individualisme radical ou d’un syndicalisme gestionnaire, en fait des obstacles au progrès technique que seule une concurrence effrénée pourrait accélérer. Au contraire, l’organisation des filières professionnelles tournées vers le bien commun est nécessaire pour conforter la dignité et la liberté des acteurs économiques et ainsi dynamiser le progrès technique au service de la société. Pour illustrer ce propos, nous vous proposons également dans cette lettre un extrait de l’encyclique Sertum Laetitiae (« Couronne de la joie ») adressée aux cardinaux américains le 1er novembre 1939 et consacrée à la « question sociale » aux Etats-Unis. L’institut éthique et politique Montalembert souhaite donc à l’occasion de la publication de ces extraits souligner …

Lire la suite »

Dossier/ gestion du fait religieux en entreprise

Aujourd’hui, les mots sont souvent biaisés et un langage toujours plus approximatif conduit à maints amalgames sources de faux problèmes et d’inutiles conflits. Aborder une question si sensible que le « fait religieux » dans l’entreprise suppose au minimum d’adopter le même langage pour savoir de quoi nous parlons. Comme bien souvent, préciser un tel sujet ouvre un vaste champ de réponses à une question qui au fond, en temps ordinaires, n’empêche pas nos entreprises de « tourner », mais qui demande une attention particulière parce qu’avant d’être une question d’entreprise et de société, elle est une affaire d’hommes et de femmes. Nous devons nous interroger sur les causes de l’irruption de ce « fait » en entreprise aujourd’hui, avant de donner des orientations sur la manière de le gérer en entreprise. Ce qui implique un minimum de formation : d’où l’idée lancée par l’IEPM de mettre au point un modèle de séminaire-type sur le mangement de ce « fait religieux», sans le noyer dans des considérations trop générales sur la « diversité » en entreprise.   Résumé Dans nos pays développés, la « laicité » est  naturelle et en général les salariés  comprennent spontanément de quoi il s’agit : depuis longtemps, la discrétion sur leurs convictions religieuses en entreprise est acceptée sans discussion, …

Lire la suite »