Accueil » Politique » Reconversion de Sainte Sophie ( Hagia Sophia) en Mosquée

Reconversion de Sainte Sophie ( Hagia Sophia) en Mosquée

L’IEPM veut dénoncer avec de nombreuses personnalités cette décision comme un manque de respect à l’égard de l’histoire, du patrimoine humain et culturel, ainsi que du pluralisme.

Mustapha Kemal avait dit parlant de Sainte Sophie – qui avait été dix siècles cathédrales et près de cinq siècles mosquée – « C’est à Nous », « Nous » signifiant l’humanité. Erdogan dit de Hagia Sophia « C’est à Moi », « Moi » signifiant le peuple turc, sinon le monde musulman. Le choix d’Ataturk était visionnaire, celui d’Erdogan rétrograde, et plus encore un dangereux précédent. Depuis hier l’humanité aurait-elle fait un grand pas en arrière, sous le regard distrait, indifférent, sinon résigné d’un monde obsédé par l’épidémie de Covid-19 ?

C’est en effet un geste d’effacement à l’égard de la chrétienté orthodoxe parce que pour que des musulmans puissent prier à l’intérieur de la basilique, il va falloir (au moins le temps de la prière) recouvrir les mosaïques et les fresques. Cela s’inscrit dans une continuité historique – même si cela n’est pas comparable – avec la destruction des traces arméniennes et grecques (églises, maisons) et la profanation des cimetières chrétiens dans tout le pays.

C’est une atteinte à la liberté de conscience assez grave qui doit nous interpeller individuellement et collectivement ! On vous attend nombreux pour exprimer votre préoccupation et condamner cette décision.

Ludovic TROLLE, Président IEPM

Check Also

« N’ayez pas peur ! » Appel à une société subsidiaire

Institut éthique et politique Montalembert, septembre 2020. La crise sanitaire a montré les limites d’un …