ARTICLES RECENTS

Le redressement que nous attendons !

Tout le monde parle de redressement! François HOLLANDE en parlait en 2012 et aujourd’hui tous les candidats à l’élection présidentielle reprennent ce discours. Mais de quoi parlons nous vraiment ? Car si nous ne prenons pas au sérieux ce sujet, nous risquons fort d’en reparler en 2022… Ceux qui réfléchissent un tant soit peu s’accordent sur le fait que le monde, notre monde à nous, c’est-à-dire l’Occident, est au plus mal et que les crises qui le secouent ne cessent de se multiplier tout en s’aggravant. Une sourde angoisse nous étreint ; de fil en aiguille nous succombons facilement au reflex de « l’autruche », ce qui apaise quelque peu nos douloureuses interrogations, tout au moins passagèrement. Certains, d’une nature moins affaissée, c’est-à-dire plus entière, entrent même en dissidence, persuadés qu’ils ont à faire œuvre utile. On voudrait bien qu’une nouvelle révolution soit en marche, mais il ne se passe rien, sinon le morne défilement de jours gris tendant à s’assombrir. Sommes-nous donc désormais abandonnés par les dieux, nous si intelligents, si perspicaces, si modernes ? Et le temps continue à s’écouler. Chaque jour qui passe nous révèle de nouveaux scandales, de nouvelles ignominies, un retour à la barbarie, nous rapprochant d’une …

Lire la suite »

Engagement et comportement des chrétiens dans la vie politique

  Extraits de la note doctrinale de la congrégation de la foi du 24 novembre 2002 L’institut éthique et politique Montalembert souhaite proposer chaque mois une réflexion sur un texte de la doctrine sociale de l’Eglise. Le premier texte est extrait d’une note de la congrégation de la foi préparée par le cardinal Ratzinger en 2002. Il porte sur l’engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique. Ce texte est proposé alors que la conférence des évêques de France publie une réflexion importante sur l’engagement chrétien en politique, mais aussi à l’occasion du 1700e anniversaire de la naissance de saint Martin de Tours. Premier patron choisi par les Francs, fêté le 11 novembre, Martin est aussi le fondateur du premier monastère occidental et l’inventeur de la paroisse rurale. Les extraits proposés à la réflexion pour ce mois de novembre traitent plus particulièrement de la conception de la laïcité promue par l’Eglise. Le geste célèbre de Martin consistant à donner la moitié de son manteau d’officier de l’armée impériale à un pauvre grelottant est un exemple simple mais très clair de l’articulation entre l’affirmation de la foi chrétienne et les obligations du monde correspondant à cette conception de la …

Lire la suite »

Alain Juppé : un mandat pour rien ?

Après un long silence, Valérie Pécresse a pris la décision – très attendue – abandonnant François Fillon, de soutenir la candidature d’Alain Juppé aux  « Primaires de la droite et du centre ». Comme les différents candidats ont eu la possibilité de commencer de présenter leurs programmes, il n’aurait surpris personne que la nouvelle Présidente de la Région Ile-de-France nous explique qu’elle avait choisi Alain Juppé en raison de son programme. Pas du tout. Elle a justifié son choix d’abord en expliquant sur les ondes que, ayant été élue à la Présidence de la Région Ile-de-France avec les voix du Modem, elle manquerait de cohérence si, aujourd’hui, elle ne rejoignait pas Alain Juppé au prétexte qu’il avait fait alliance avec ce même mouvement. Même si Valérie Pécresse considère que Alain Juppé puisse être « la bonne personne à la bonne place », ce qui ne veut strictement rien dire et aurait pu aussi bien être dit – et a certainement été dit par quelqu’un – à propos de François Hollande en 2012, elle donne donc comme principale raison de son choix le fait qu’elle ne peut pas se permettre d’accorder son support à un candidat aux Primaires sur la base du seul contenu de …

Lire la suite »

Rencontre Ecophilos du 20 octobre 2016

Chers amis de l’Institut Montalembert, Veuillez noter la date et le contenu de la prochaine rencontre Ecophilos Zermatt Summit, évènement  pour lequel l’Institut est partenaire depuis une année. Jeudi 20 octobre (8h30-10h) au MEDEF, 55 avenue Bosquet 75007 Paris Nous poursuivrons notre thématique « les technologies et la personne humaine » avec deux personnalités emblématiques de la Blockchain qui viendront, comme à notre habitude, converser (en anglais) avec un humaniste/théologien/philosophe de manière libre et non guidée. Nous accueillerons Jon MATONIS, « crypto economist » et Founding Director de la Bitcoin Foundation (https://bitcoinfoundation.org/) Jon conversera avec : Adrian PABST (https://www.kent.ac.uk/politics/staff/canterbury/pabst.html), penseur européen reconnu, professeur en sciences politiques et en théologie, contributeur dans de nombreuse revues européennes. Adrian parle couramment le français et pourra donc répondre à des questions en français. Cette conversation sera précédée d’un « Blockchain pour les nuls » que nous offrira (en français) maître Hubert de VAUPLANE, partner au sein du cabinet d’avocat Kramer Levin, qui est un des experts du sujet. Ce qui nous permettra de mieux en comprendre les enjeux. Pour des raisons d’organisation, je vous prie de nous signaler votre inscription. C’est totalement gratuit cependant le nombre de places est techniquement limité  ! #IEPM

Lire la suite »

Gestion du fait religieux en entreprise : Vade mecum du manager

  Vade mecum du manager[1] Avertissement L’IEPM a travaillé depuis 3 ans avec des personnes expérimentées en conseil RH,  spécialistes de la gestion du fait religieux en entreprise  et  juristes de droit social, en vue d’élaborer un schéma de séminaire, s’appuyant sur un classeur-type de formation à la gestion du fait religieux en entreprise, destiné aux managers et aux DRH d’entreprises[2]. Ces travaux ont abouti à la rédaction d’un classeur-type de l’IEPM, qui se propose de contribuer à l’élaboration d’un « guide » patronal pour l’ensemble des entreprises privées[3] –. La  ligne de management proposée est axée sur une position dite de « laïcité ouverte » – telle que nous l’avons définie dans l’article paru sur le site de l’IEPM dès novembre 2014 (« Comment gérer le  fait religieux en entreprise ? » ),  se traduisant par une acceptation limitée – dans le cadre du droit – des manifestations du fait religieux en entreprise. Le présent vade mecum, destiné aux managers, est la synthèse ordonnée de ce classeur-type.   Les impératifs professionnels demeurent en tout état de cause la « boussole » du management en la matière ;  et  le « baromètre » du management sera le degré de respect par chacun des limites apportées par le droit à la liberté individuelle …

Lire la suite »

Chantal Delsol, La Haine du monde – Totalitarismes et postmodernité (éditions du Cerf) – Analyse IEPM

  Le dernier essai de Chantal Delsol publié en février 2016 donne une analyse critique des représentations selon lesquelles notre temps serait « une époque de grand déploiement des libertés personnelles. Tous les choix sont rendus possibles par l’émancipation générale, la liberté des mœurs, la récusation de tous les tabous et l’esprit d’ouverture. » Dans ce passage du livre intitulé « Ce qui est légal est moral », l’auteur, membre de l’Institut, ajoute immédiatement : « Et cependant, les citoyens sont d’une docilité désarmante. Ils ploient l’échine et suivent le troupeau sans un mot. » La thèse soutenue est que notre époque est au plus haut point exposée à un totalitarisme discret mais efficace. Notre époque, dite « post-moderne » parce qu’elle rejette à juste titre la terreur à laquelle ont abouti les Etats modernes, reste totalitaire lorsqu’elle exige que chacun adhère à l’idéal d’autonomie absolue qui s’oppose à tout enracinement. Le totalitarisme aujourd’hui Ce totalitarisme, anticipé par Tocqueville dans son observation de la démocratie américaine, a été le mieux décrit, selon Chantal Delsol, par les intellectuels confrontés aux régimes communistes. A la fin de la guerre froide, ces intellectuels ont fait le constat que la fin du communisme ne signifie pas la fin de la promesse trompeuse d’une …

Lire la suite »

Diner-Conférence du 20 septembre : Jean Christophe FROMANTIN

Très chers amis, Dans le cadre des rencontres du cercle Montalembert, l’Institut Ethique et Politique Montalembert (IEPM)  pour sa rentrée recevra Jean Christophe FROMANTIN,  le mardi 20 septembre 2016. La rencontre se tiendra autour d’un dîner à 20h précises au restaurant de l’Hôtel ASTOR St HONORE, 11 rue d’Astorg 75008 Paris, privatisé pour l’occasion. Jean Christophe FROMANTIN est député et maire de Neuilly-sur-Seine, président du mouvement politique « Territoires en mouvement ». Il est aussi le président d’EXPOFRANCE 2025. Il est enfin le fondateur et promoteur de l’initiative politique « 577 pour la France ». Initiative qui nous intéresse particulièrement.   Faisant le constat d’une défiance de plus en plus forte des Français vis-à-vis des acteurs politiques traditionnels, Jean-Christophe Fromantin appelle ceux-ci à se mobiliser pour prendre leurs responsabilités et mettre leurs compétences et leurs talents au service de la France. « Le pays a besoin d’un sursaut et d’un élan collectifs, qui projettent le peuple vers un destin commun. Cessons de nous laisser bercer par l’illusion présidentielle… Il est temps d’ouvrir les yeux sur l’autre échéance de 2017: les élections législatives ». L’initiative 577 POUR LA FRANCE est construite avec un double objectif : celui de préparer une véritable « loi-programme » qui constituera la feuille de route pour …

Lire la suite »

Répondre à la violence par l’intelligence : Voilà notre devoir de chrétien et la démonstration de notre force

Cette attitude loin d’être lâche ou signifier une quelconque faiblesse, est incroyablement juste et forte ! En effet quand nous reprenons les écritures : il est possible de bien saisir les commandements du Christ « Vous avez appris qu’il a été dit : œil pour œil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. » (Mt 5, 38-39). Malheureusement, cette parole de l’évangile est bien souvent mal comprise ou caricaturée. Saint Augustin qui, comme chacun, ne souhaite pas recevoir de coup, tente lui-même de s’en sortir en affirmant que le commandement serait de nature spirituelle. En réalité, le commandement, comme toujours, se comprend à la lumière de son contexte. Dans la culture juive de l’époque, pour offenser un adversaire, on le giflait en usant du revers de la main droite, la paume servant au geste de reconnaissance. Le coup ne pouvait donc être porté que sur la joue droite. Lorsque Jésus désire que l’on tende la joue gauche, il s’agit par-là, dès lors, de désarmer l’agresseur qui se retrouve dans l’impossibilité de frapper (du revers de la main). Au-delà de la finesse …

Lire la suite »

Si les hommes se taisent, les pierres crieront…

Signez avec Nous ! L’IEPM est toujours mobilisé sur la question des chrétiens d’Orient !   UN GENOCIDE, CONTRE LES CHRETIENS ET LES AUTRES MINORITES d’Orient, se déroule dans la passivité de la communauté internationale. Or il ne saurait  y avoir de « hiérarchie » en matière de génocide ; il ne peut y avoir d’un côté, des crimes qui seraient « acceptables » et d’autres qui ne le seraient pas. Un crime est un crime, et tous doivent être appelés par leur nom. Ce qui se passe actuellement sous nos yeux, pour les chrétiens d’Orient et les autres minorités porte un nom : génocide. Les chrétiens d’Orient, les Yézidis se trouvent actuellement dans une situation comparable à celle du Cambodge face aux Khmers rouges dans les années 1976-1979, ou celle du Rwanda dans les années 1990, pour ne parler que des génocides les plus récents. Le refus d’agir, dans les circonstances actuelles, relève de la complicité passive de génocide. C’est pourquoi l’ONU s’honorerait à reconnaitre ce génocide, comme l’a déjà fait l’Union Européenne le 4 février 2016. Tous les régimes sanglants, à travers les siècles, ont en général, cherché à dissimuler leur violence. Mais concernant DAESH, la violence est mise en avant. Pire, c’est …

Lire la suite »

Dîner du cercle Montalembert du 20 juin

Dans le cadre des rencontres du cercle Montalembert, l’Institut Ethique et Politique Montalembert (IEPM)  recevra Thierry SOLERE, député de la 9e circonscription des Hauts-de-Seine, membre du parti  » Les républicains « , Conseiller Régional Ile de France et Président du comité d’organisation de la primaire de la droite et du centre, le lundi 20 Juin 2016. La rencontre se tiendra autour d’un dîner à 20h précises au restaurant de l’Hôtel CALIFORNIA PARIS 16, rue de Berri 75008 Paris, privatisé pour l’occasion. Face à la grande lassitude des français notre débat se tiendra sur l’utilité de toutes les primaires. Pourquoi devrions nous y partciciper? Et pour l’Institut Montalembert de présenter son action et le travail qu’il effectue au sein de la société civile de conviction chrétienne en France. Si vous souhaitez participer à cette rencontre, merci de bien vouloir répondre dès que possible à ce message ([email protected]) pour que nous vous comptions parmi les inscrits au dîner. Un accusé de réception de votre inscription vous sera renvoyé précisant les modalités pour la soirée. Le prix du repas est fixé à 35 euros pour les adhérents et à 45 euros pour les non adhérents.( Apéritif plat dessert et boisson). Vous devrez impérativement le régler par virement sur le compte bancaire de l’association pour que votre inscription soit validée. …

Lire la suite »