Accueil » Edito » MESSAGE DE NOEL : Quelque chose de Nouveau !

MESSAGE DE NOEL : Quelque chose de Nouveau !

Mais qui a t’il de nouveau à Noel ? Qu’y a t’il au contraire de plus stable, répétitif, presque rituel dans la liturgie des évènements qui nous attendent ces prochains jours? Est-ce un souvenir pieux et beau ou bien est-ce un fait présent? Est-ce un Fait qui est arrivé et c’est tout ou bien cela arrive-t’il encore maintenant ?
Noel, c’est la possibilité renouvelée d’un vrai questionnement. C’est ici que l’on peut prendre le chemin sans issue du « déjà vécu » et on peut le faire d’un bon pas en profitant même de tout le patrimoine d’une histoire et d’une vie ou « le Christ » et les paroles chrétiennes resonnent si souvent que désormais nous pensons tout savoir comme acquis ou bien accepter le drame d’un rapport vivant maintenant. Quelque chose qui se produit maintenant et alors la conscience du Mystère présent fait de notre vie un flux de nouveautés !

Nous sommes immergés depuis plusieurs mois dans un combat pour ouvrir la raison en grand; Pour combattre ce que Benoit XVI définissait avec insistance comme le positivisme, cette conception stérile et suffoquante qui fait que la réalité se réduit à ce que l’on peut voir et toucher, et rien d’autre. C’est une lutte décisive pour la vie, comme nous l’avons déjà dit et répété dans pratiquement tous nos editos et lettres et dans de nombreux articles.
Seulement dans cette lutte difficile, un fait nouveau intervient tout à coup. c’est Dieu lui-même qui relève le défi; pour nous aider à ouvrir nos yeux et nos coeurs et même plus, à démolir tous les murs qui nous enferment. Il a décidé de pénétrer notre réalité humaine. de se faire chair et sang. Quelque chose que l’on voit et que l’on touche, quelque chose qui est si petit qu’on peut en prendre la mesure d’un simple coup d’oeil : un enfant. Mais quelque chose qui dans ce même coup d’oeil porte en lui une possibilité d’ouverture, un dévoilement si vertiginaux qu’il pousse les plus simples de coeur à se mettre à genoux, comme les bergers : un Mystère.

C’est le défi de notre raison. Dieu devient « à notre mesure », prend la forme de quelque chose que nous pouvons voir et toucher pour nous faire reconnaitre la manière la plus puissante que la réalité elle-même est infiniment plus que ce que nous voyons. Nous ne pouvons pas la mesurer.
Dans cet enfant, dans ce point si fragile et insignifiant du monde et de l’histoire, Tout est là; Lui est là; Et dans ces bergers agenouilés, disposés à découvrir la puissance du Mystère dans un signe si petit, nous sommes là. Avec notre raison, appelée à s’ouvrir à une disproportion impensable, mais plus réelle que le réel. Et si possible pour que la vie , chaque instant de la Vie, à chaque heure de la journée, devienne, un flux de nouveautés. Ce qu’on fond nous attendons !

Trés saint et Joyeux Noel à chacun !

Emmanuel Du LAURENS

Check Also

« Le passe vaccinal mérite un vrai débat national »

Tribune dans Marianne du 4 janvier 2022 « Le contexte politique français est-il de nature à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.