Accueil » Politique » L’État est-il à bout de souffle?
French firefighters hold red flares as they take part in a demonstration against the pension overhauls, in Nantes, on December 5, 2019, as part of a national general strike. - Trains cancelled, schools closed: France scrambled to make contingency plans on for a huge strike against pension overhauls that poses one of the biggest challenges yet to French President's sweeping reform drive. (Photo by Sebastien SALOM-GOMIS / AFP)

L’État est-il à bout de souffle?

L’État moderne a comme caractéristique la souveraineté et la puissance, en récupérant de ce fait, et particulièrement en France, une part de la sacralité qui était celle du pouvoir royal. La synthèse de ces éléments donnait cette idée qu’est l’État, ainsi que le théorisait très justement Georges Burdeau. Une Idée au sens hégélien, c’est-à-dire un esprit vivant, une substance éthique, la forme par laquelle le groupe s’unifie sous une loi commune. Or, tous ces éléments se dissolvent sous nos yeux.

Par Guilhem GOLFIN, publié dans le FIGAROVOX

Docteur en philosophie, Guilhem Golfin est cofondateur du jeune Collège Saint-Germain, organisation pour l’étude de la philosophie chrétienne, et membre de l’Institut d’éthique et politique Montalembert. Il a publié Souveraineté et désordre politique (éd. du Cerf, 2017)

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article

Check Also

« Le passe vaccinal mérite un vrai débat national »

Tribune dans Marianne du 4 janvier 2022 « Le contexte politique français est-il de nature à …