Accueil » Politique » Le faux débat sur le séparatisme !

Le faux débat sur le séparatisme !

Le projet de loi actuellement débattu à l’Assemblée nationale n’est pas celui qui avait été initialement annoncé. Il est certes toujours présenté comme ayant pour objet de combattre le séparatisme, mais sans que soit mentionné de quel séparatisme il s’agit.

Il s’agissait à l’origine du « séparatisme islamiste ». Ça partait d’une bonne intention, mais avec une formulation absurde. L’islamisme ne vise pas en effet à séparer mais à conquérir, à englober toujours plus les pays et les sociétés dans l’oumma islamique. Cette politique du grignotage s’est installée sans faire de bruit. Elle fait de l’entrisme au sein du gouvernement, à l’inverse des évangéliques, qui malheureusement ne s’intéressent pas à la politique de leur pays.

Nos politiques pèchent par ignorance ou intérêt économique : « L’islam appartient à l’État. Celui-ci veille sur son organisation et intervient dans son champ comme une de ses institutions ». « L’État appartient à l’islam ». Cela signifie que l’État respecte dans son fonctionnement les recommandations de l’islam. Donc automatiquement, cela érige la Oumma au dessus des lois de la République.

Aujourd’hui, le projet de loi a pour objet de «conforter le respect des principes de la République». Étrange formulation : si les «territoires perdus de la République» sont en effet de plus en plus vastes, on ne voit pas très bien en quoi une loi est nécessaire pour conforter le respect de principes fondateurs de la loi. La mission du Gouvernement ne serait-elle pas plutôt de faire appliquer les lois fermement ? Mais le pouvoir actuel n’ose même pas observer que c’est l’islamisation de la France qui, avant même ces crimes et délits, entraîne pléthore de difficultés pour le Bien commun des Français.

L’article complet ci dessous :

Cliquer sur l’image pour accéder à l’article

Par Saïd OUJIBOU et François MARTIN, experts associés « sociologie des religions » IEPM

Check Also

Rentrée Politique IEPM : Eric ZEMMOUR le 21 septembre 2021

L’unité de la France, l’enjeu majeur pour l’élection présidentielle de 2022 Table ronde : Eric …