Accueil » Événements » Diner du cercle Montalembert du 19 mai : Bernard POIGNANT

Diner du cercle Montalembert du 19 mai : Bernard POIGNANT

Le  cercle Montalembert, rencontre mensuelle organisée par l’Institut Ethique et Politique Montalembert (IEPM) a reçu Mr Bernard POIGNANT le mardi  19 mai 2015.

Originaire de Bretagne, Mr POIGNANT est professeur agrégé d’histoire depuis 1970. En 1994, il milite au club Témoin de Jacques Delors aux côtés de François Hollande qui devient ainsi un de ses amis. Son engagement politique l’a conduit à accepter diverses responsabilités tant au sein du PS que dans des mandats électifs. Il a été notamment élu maire de Quimper en mars 2008. À la suite de l’élection de François Hollande, il est devenu son conseiller intime à l’Élysée.

Mr POIGNANT s’est fait connaitre également pour sa prise de position courageuse lors des débats concernant le mariage pour tous. Il a exprimé des réserves sur l’adoption par les couples du même sexe permise par le projet de loi sur le mariage pour tous, car « la seule question qui se pose ne concerne pas les adultes mais les enfants ». Il a même dit que : « tout enfant, quel que soit le cadre de son éducation, doit savoir qu’il a un père et une mère, même s’il est élevé par deux hommes ou deux femmes. Un enfant se construit dans l’altérité des deux genres, féminin et masculin. »

Cependant à l’élection municipale de 2014,  il n’est pas  réélu et il démissionne de ses  fonctions de conseiller municipal le lendemain.

Mr POIGNANT a eu d’abord la parole, et il a présenté son parcours et son rôle auprès du Président de la République. Enfant de l’enseignement catholique, il se présente comme un social-démocrate chrétien comme de nombreux autres élus socialistes de Bretagne. Ensuite nous avons abordé avec lui ses différentes préoccupations politiques, et sociales actuelles. Il a insisté sur la crise d’identité et la crise de Foi que connait le pays. Il souhaite que le pays plutôt que de se cliver davantage puisse au contraire trouver le chemin de l’apaisement. Nous lui avons donné des nouvelles de Mgr  YOUSIF THOMAS MIRKIS qu’il avait rencontré grâce à l’Institut. Ce fût l’occasion de lui signifier notre profonde préoccupation quant à la situation au moyen orient et de la nécéssité d’agir efficacement contre l’avancée de l’Etat Islamique. L’IEPM, a souhaité présenté à Monsieur POIGNANT le concept de « post démocratie », concept que l’IEPM met au jour dans ses différents travaux d’analyse politique. Monsieur POIGNANT a lui-même développé une réflexion sur le divorce entre les politiques et les électeurs. Nous avons pu analyser avec lui tous les préoccupations de nos concitoyens sur l’économie, l’éducation, la politique carcérale et les questions liées à la fin de vie. Nous lui avons proposé de réfléchir à une généralisation de soins palliatifs au bon niveau. Ensuite de très nombreuses questions lui ont été posées et différentes initiatives et projets ont été présentés.

Il a notamment évoqué les difficultés du Président HOLLANDE à reformer le pays. Sa conversion à la social-démocratie ne s’est pas faite sans difficulté au sein de son camp. Et a dressé un état des lieux assez préoccupant sur l’école.

Mr Bernard POIGNANT a vraiment insisté sur la question de l’égalité, principe qui lui a fait choisir le parti socialiste à l’origine. Il défend l’idée, de la nécessité d’égalité des chances dans la république. Il a rappelé également le rôle historique de l’Eglise catholique à l’édification du pays.

 

Check Also

Dîner du cercle Montalembert 11 Avril : Territoires et Souveraineté

Venez et Suivez #IEPM