Accueil » Billets » Mum Dad and Kids

Mum Dad and Kids

 

 

Chers amis,

L’Institut Montalembert a signé la tribune ci dessous car nous jugeons dangereux les dérives politiques de l’union europénne. Nous invitons chacun d’entre vous à  signer la petition  » Mum Dad and Kids » qui défend vos droits !

Cliquer sur l’image pour accéder à l’article

 

 

C’est sans doute en raison de son manque de transparence et de sa grande complexité que l’Union européenne intéresse peu les Français: à quelques exceptions près, l’énorme travail réalisé quotidiennement à Bruxelles, dont l’impact est très important sur notre propre législation, n’est suivi ni par les médias, ni par les politiques, ni par les intellectuels. Quant aux associations françaises présentes à Bruxelles, elles se comptent à peine sur les doigts d’une main.

C’est évidemment très grave puisque cela conduit les responsables, les politiques et les fonctionnaires européens à agir hors de tout contrôle démocratique.

Sont en particulier concernés par cette opacité et cette sorte d’autonomie l’ensemble des sujets anthropologiques et sociétaux: quoique règlementairement hors de la compétence européenne, ces sujets font l’objet de nombreux textes, rapports et directives votés par le Parlement européen de sa propre initiative ou sur initiative de la Commission européenne.

Or ces textes sont systématiquement oublieux des droits et besoins de l’enfant et déconnectés de la réalité humaine, dérive que la France connaît si bien depuis le début du quinquennat de Monsieur Hollande.

C’est ainsi que, dans le dos des habitants des Etats membres, l’Union européenne promeut la mise en œuvre des concepts de de l’idéologie de genre, laquelle nie la réalité et les implications de la différence et de la complémentarité des sexes.

L’Europe cherche donc à élargir le cercle des pays qui reconnaissent le mariage de deux hommes ou de deux femmes. Elle intervient par exemple pour obtenir que les pays qui n’ont pas légalisé le mariage homosexuel reconnaissent quand même le mariage des couples de même sexe qui viennent s’installer chez eux, une manière insidieuse de faire avancer ce que l’Union européenne appelle «l’agenda LGBT».

L’Europe intervient aussi de plus en plus fréquemment et fortement en faveur de ce qu’elle appelle «les droits reproductifs et génésiques», expression «pudique» recouvrant en particulier l’identité de genre, la PMA sans père (pour les couples de femmes et les lesbiennes) et la GPA (gestation pour autrui, ou pratique des mères porteuses).

Cependant, d’un pays à l’autre, de la Suède à la Croatie ou des Pays-Bas à la Pologne, les conceptions en matière anthropologique diffèrent radicalement. Ces enjeux humains et sociétaux en viennent même à susciter de graves difficultés entre Etats-membres au sein des instances européennes et donc à diviser l’Europe. Et ce d’autant plus que ce sont finalement toujours les pays progressistes qui finissent par imposer leurs vues.

Dans ce contexte, des associations issues de nombreux pays membres de l’Union européenne qui défendent la famille ont lancé ensemble l’initiative citoyenne européenne Mum, Dad & Kids, dont la licéité a été validée par la Commission européenne.

L’objectif de Mum, Dad & Kids est de proposer l’adoption par l’Europe d’une double définition du mariage et de la famille: «le mariage est l’union durable d’un homme et d’une femme, et la famille est fondée sur le mariage et/ou la descendance.»

Cette définition correspond au socle commun à tous les pays d’Europe. Son adoption serait un signe de concordance, facteur d’unité européenne.

Certes, en ce qui concerne le mariage de deux hommes ou deux femmes, il est trop tard pour la France – pour le moment en tout cas, n’injurions pas l’avenir!

Mais nous avons un devoir de responsabilité et de solidarité vis-à-vis des autres pays qui subissent de fortes pressions afin de reconnaître le mariage de deux hommes ou de deux femmes en dépit de leur opposition.

Par ailleurs, la France est directement concernée par cette initiative citoyenne puisque l’Europe tente par tous les moyens de faire reconnaître partout la PMA sans père et la GPA.

Le succès de Mum, Dad & Kids suppose deux conditions: sept pays au moins doivent atteindre un seuil minimum de signatures, lequel dépend du nombre d’habitants, et un million de signatures doivent être récoltées sur l’ensemble de l’Union Européenne.

Dix pays ont déjà atteint ce seuil minimum et plus de 700.000 signatures ont été recensées.

C’est immense… mais encore insuffisant pour que la commission européenne se trouve dans l’obligation de statuer sur cette proposition et, plus important encore, pour faire comprendre aux responsables européens que leurs orientations sociétales rencontrent une forte opposition.

Cette double définition du mariage et de la famille est partagée par l’immense majorité des habitants des Etats membres de l’Union européenne. Mais encore faut-il qu’ils le fassent savoir, et en particulier les Français, qui n’ont pas encore atteint le seuil minimal requis. Et il y a urgence: l’initiative Mum, Dad & Kids s’achève règlementairement le 3 avril 2017 à minuit!

Il est tout à fait possible d’atteindre, et même de dépasser, ce million de signatures. La démarche est simple: il suffit de se rendre sur le site www.mumdadandkids.eu et de signer en ligne ou sur papier. Cette démarche est assortie d’une confidentialité maximale protégée par la loi: personne ne peut accéder aux noms et coordonnées des signataires.

Les générations d’enfants à venir, qui comme nous tous auront besoin d’un père et d’une mère, ont besoin de nous: accordons-leur deux minutes de notre temps pour montrer en acte que la défense de la famille et de la filiation père-mère-enfant est incontournable.

Visitez le site www.mumdadandkids.eu et retrouvez la pétition ici


Signataires:

– Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif Pour Tous, présidente de Europe for Family, membre du comité citoyen Mum, Dad & Kids.

– Jean-Marie Andrès, président des Associations Familiales Catholiques

– Clotilde Brossollet, membre fondateur des Gavroches.

– Jean-Pier Delaume-Myard,(porte-parole de La Manif Pour Tous, auteur de «homosexuel contre le mariage gay»

– Guillaume Drago, président de l’Institut Famille & République

– Claire de Gatellier, présidente de Famille et Liberté

– Louis de Lestanville, coordinateur du think tank Générations

– Jérome Malcouronne, président de Parents pour l’Ecole

– Franck Meyer, Porte-parole du collectif des Maires Pour l’Enfance

– Aude Mirkovic, porte-parole de l’association Juristes pour l’Enfance

– Esther Pivet, Coordinatrice Vigi-Gender

– Guillaume de Prémare, délégué général d’Ichtus

– Institut Ethique et Politique Montalembert

– Agence européenne des adoptés

#IEPM

 

Check Also

Dans l’attente, nous avons besoin de Livres « Habités »

Invitation à la lecture ! Nous éprouvons une véritable passion pour les « livres habités …