Accueil » Archives » Message de Noël de l’IEPM

Message de Noël de l’IEPM

 

Pour beaucoup de Français, les semaines écoulées depuis la rentrée de septembre sont dures à vivre. La crise économique prend une ampleur inquiétante. Les usines, les entreprises ferment, leurs salariés doivent se reconvertir. Le poids de la dette publique pèse lourdement sur la compétitivité et contraint l’Etat à des coupes budgétaires drastiques. Autour de nous, le monde paraît menaçant ; la plupart des Etats réarment, le terrorisme poursuit son œuvre, des pays entiers basculent dans le chaos. La misère matérielle, intellectuelle, spirituelle, chez nous comme ailleurs, fragilise les personnes et les sociétés. Comme remède à leur désarroi, on impose aux Français des débats dits de société, dont le seul objet final est de saper les lois de la nature et les lois non écrites, que la conscience occidentale, depuis Sophocle, s’honorait de respecter.

 

 Confrontés à cette situation, les Chrétiens ne peuvent rester silencieux. Ils doivent, une nouvelle fois, remettre l’ouvrage sur le métier pour forger les instruments d’un renouveau matériel, intellectuel et spirituel, et les offrir à leurs concitoyens. Ce n’est pas la première fois. Aussi loin que porte notre regard, génération après génération, les Chrétiens de France se sont appliqués à faire fermenter des germes de reverdie, en s’engageant au service de leurs compatriotes, par l’action et par l’esprit.

 

 C’est à la suite de ces prédécesseurs que nous voulons travailler à notre tour, en ouvrant un lieu de réflexion, de débats, d’idées : un incubateur. Nous avons placé cette structure naissante sous le patronage de Charles de Montalembert, laïc épris de liberté, homme de foi et de combat, et lui avons donné le nom d’Institut éthique et politique Montalembert.

 

 Cet institut est le vôtre. Il se nourrira des contributions de ceux qui, de bonne volonté, cherchent à refonder notre société. Dans cette œuvre, nous nous appuierons sur la doctrine sociale de l’Eglise, nous chercherons à l’approfondir et à actualiser son enseignement au regard des évolutions contemporaines.

 

 Dans les mois à venir, nous nous intéresserons certes aux enjeux qui font l’actualité, la remise en cause de l’interdit de l’euthanasie. Mais nous ne nous laisserons pas enfermer dans les luttes que l’on nous force à mener. Pour un monde de justice et de paix, nous nous pencherons sur les piliers de la liberté des personnes : la culture et l’instruction ; nous ne délaisserons pas les questions économiques, ni les enjeux sociaux et environnementaux ; nous approfondirons les conditions d’une nouvelle liberté des citoyens, en antidote au totalitarisme Orwellien qui se développe.

 

 La tâche est immense. Nous en sommes conscients. Nous progresserons pas à pas, dans le temps, sans coups d’éclat, mais avec persévérance. Au cœur de l’hiver, voici donc une lueur qui cherche à grandir.

Au nom de l’Institut Ethique et Politique Montalembert, je vous souhaite un joyeux Noël.

Emmanuel Du LAURENS, Président de l’IEPM

 

 

Check Also

Rencontre Ecophilos du 20 octobre 2016

Chers amis de l’Institut Montalembert, Veuillez noter la date et le contenu de la prochaine …