Accueil » 2020 » avril

Monthly Archives: avril 2020

Les églises vides : un signe et un défi !

…et si les églises vides un peu partout dans le monde au moment de Pâques 2020 étaient un signe de ce qui se produira si nous ne parvenons pas à changer radicalement le visage du christianisme ? Il nous faut aller plus loin, plus profond que l’offre des substituts télévisés qui sont proposés. C’est de la République tchèque que nous arrive cette profonde réflexion : Tomás Halik, son auteur (né en 1948), est professeur de sociologie à l’Université Charles de Prague, président de l’Académie Chrétienne Tchèque et aumônier de l’université. Pendant le régime communiste, il a été actif dans l’« Église clandestine ». Il est lauréat du Prix Templeton et docteur honoris causa de l’Université d’Oxford. Notre monde est malade. Je ne fais pas seulement référence à la pandémie du coronavirus, mais à l’état de notre civilisation, tel qu’il se révèle dans ce phénomène mondial. En termes bibliques : c’est un signe des temps. Au début de ce temps de Carême inhabituel, nombre d’entre nous pensaient que cette épidémie allait provoquer une panne généralisée de courte durée, une rupture dans le fonctionnement habituel de la société, que nous allions surmonter d’une manière ou d’une autre, et que bientôt tout rentrerait dans l’ordre comme cela était auparavant. Ce ne …

Lire la suite »

Covid 19 : Retour à un vrai humanisme 3

Bertrand VERGELY, l’Homme Vivant L’intuition de Vaclav HAVEL.      1978. Dans la Tchécoslovaquie gouvernée par ’un gouvernement à la botte de Moscou qui lui impose sa loi en l’obligeant à établir un régime policier, Vaclav Havel publie Le pouvoir des sans pouvoirs[1]. Ce qui lui vaudra d’aller en prison., parmi d’autres chefs d’inculpation, principalement celui de dissidence et d’opposition au régime. Dans cet essai Vaclav Havel s’emploie essentiellement à montrer qu’il est possible de résister à un régime totalitaire. Il en donne pour preuve une vision qu’il a eue. Un matin, en sortant chez lui, il passe devant son marchand de légimes habituel. Et, là, surprise, que voit-il ? Au milieu de ses pommes de terre et de ses carottes, le marchand de légumes a placé une banderole avec inscrite dessus le fameux slogan communiste ; « Prolétaires de tous les pays, unissez vous ».      Cette scène cause un électrochoc à Havel. Il y voit l’annonce de la fin du communisme. Si ce dernier en est à passer par la publicité en se mêlant aux produits de consommation pour se développer, c’est qu’il est vraiment intellectuellement mort. Il y voit également une autre annonce : le mariage entre communisme et capitalisme, c’est ce vers …

Lire la suite »

Covid 19 : Retour à un vrai humanisme 2

Bertrand VERGELY, L’Homme Vivant Nous vivons une crise de la politique et de la société. Rien d’étonnant à cela. Ce n’est pas l’homme vivant, éveillé qui nous guide mais l’homme endormi et ignorant. Il est possible de sortir de cette crise et de retrouver l’homme vivant, éveillé. Pour le comprendre, je reviendrai  sur 1. le sens profond de la politique, 2. la crise de l’humanisme aujourd’hui, 3. l’apport de Vaclav Havel avec son écrit Le pouvoir des sans pouvoirs enfin 4. le sens de l’homme vivant. La crise de l’humanisme.       Il est aujourd’hui question de l’homme. Tout le monde parle même de l’homme. En chine, pays totalitaire, l’homme est au centre du projet chinois. Dans notre monde l’humanisme est le fondement de notre monde. Cet homme malheureusement n’est pas l’homme vivant.       Comme le dit le chœur dans Antigone de Sophocle : « Parmi toutes les merveilles du monde, la plus grande, c’est l’homme ». Si l’homme est ainsi la plus grande merveille de l’univers, cela vient de ce que, comme le montre Pascal, avec lui l’univers n’est pus simplement univers matériel. C’est un univers spirituel, l’homme faisant de l’univers un univers conscient en étant la conscience de l’univers. Penser l’homme, dans ces conditions, …

Lire la suite »

COVID 19 : Retour à un vrai humanisme 1

L’homme vivant Par Bertrand VERGELY Nous vivons une crise de la politique et de la société. Rien d’étonnant à cela. Ce n’est pas l’homme vivant, éveillé qui nous guide mais l’homme endormi et ignorant. Il est possible de sortir de cette crise et de retrouver l’homme vivant, éveillé. Pour le comprendre, je reviendrai  sur le sens profond de la politique, la crise de l’humanisme aujourd’hui, l’apport de Vaclav Havel avec son écrit Le pouvoir des sans pouvoirs enfin le sens de l’homme vivant.  Le sens de la politique.       Il y a deux façons de considérer la politique et de faire de la politique, la façon courante et la façon éclairée.       La façon courante de faire de la politique est la façon matérialiste et athée. Elle repose sur trois éléments : un présupposé fondamental, un mode d’action lié à ce présupposé et une idéologie comme conséquence de ce présupposé.      Le présupposé fondamental est celui-ci. Dans un monde où tout est exclusivement matériel, Dieu n’existant pas, l’homme doit être considéré comme un animal. Comme l’animal, il obéit à la séduction et à l’intimidation. Il faut avoir. Quand on le sait, on peut le conditionner afin de le mener où l’on veut. Diriger les …

Lire la suite »

Supplique pour la consécration de la France

En partenariat avec de nombreuses associations, nous vous proposons également de soutenir une démarche plus spirituelle pour aider notre pays dans ces circonstances si difficiles, en apportant votre aide et votre participation ( Cliquant sur l’image ci-après ) à la diffusion d’une supplique pour la consécration de la France aux Cœurs de Jésus et de Marie.

Lire la suite »

COVID 19 : Comment résister dans l’épreuve ?

On observe avec acuité comment notre monde interconnecté a basculé avec difficulté dans celui du confinement. On perçoit ainsi la fragilité de nos sociétés  profondément ébranlées par la contingence, celle d’un virus si imprévisible. Dans l’incertitude de cette circonstance notre seule responsabilité c’est de rester profondément humain, en se soutenant et en encourageant nos «soignants », cette communauté, aujourd’hui, à l’avant-garde de notre humanité.  « Voici comment, dans les difficultés, on apprend à vaincre notre inquiétude face à l’incertitude : C’est une présence réconfortante, et non nos stratégies, notre intelligence, notre courage, qui mobilise et soutient la vie de chacun de nous ».  Encouragé par de nombreux messages d’invitation à « ouvrir une nouvelle phase, attentive, sérieuse et responsable, pour affronter l’urgence sanitaire et en sortir » je me permets de proposer cette contribution à la réflexion. Nous vivons souvent comme dans une bulle, dans laquelle nous nous sentons à l’abri des coups de la vie. Nous pouvons ainsi nous permettre d’avancer distraits, en faisant comme si nous contrôlions tout. Mais parfois, les circonstances bousculent nos plans et nous appellent brusquement à répondre, à prendre au sérieux notre personne, à nous interroger sur notre situation existentielle effective. Ces dernières semaines, la réalité a …

Lire la suite »