Accueil » 2016 » avril

Monthly Archives: avril 2016

La Dictacratie : Nouvelle figure de la tyrannie politique

Qu’ont de commun la démocratie Américaine, la démocratie Européenne et la démocratie Française ? Ce sont trois figures de « Dictacratie ». Elles organisent des élections mais en réalité ce sont des régimes néo-totalitaires qui ne respectent pas les règles de base démocratiques ( Médias Libres, pluralisme politique, justice indépendante) prétendant représenter directement la volonté populaire. Ceux qui ne pensent pas comme le politiquement correct imposé par elle, ne sont pas des concurrents, mais des ennemis, des traites. Les justicialistes abreuvent leur pouvoir d’imaginaire complots avec la « Phobie » comme prétexte. Les « islamophobes », les « homophobes », etc…, sont interdits de s’exprimer. Le sentimentalisme ressemble beaucoup au justicialisme : même appel à se fondre dans une communauté conformiste et prohibitrice et enclain à se venger d’ennemis imaginaires tenus responsables des échecs, même refus de toute forme de pluralisme intellectuel. Comment donc expliquer cette situation ? Une forme d’anesthésie générale devant une idéologie dominante. L’individualisme qui caractérise notre époque est une des sources de notre désaffection pour l’action politique et le bien commun. Pour qu’une situation moralement inacceptable nous fasse agir, il faut qu’elle nous affecte personnellement, sans quoi nous ne nous en préoccupons pas. Notre analyse politique, a permis, à cet égard, d’observer très souvent …

Lire la suite »

Finance et Subsidiarité

Donner aux entreprises l’initiative et la responsabilité de leurs financements. Les principales sources de financement des entreprises en France sont avant tout privées. Le secteur financier en organise une large partie, que ce soit par le marché (fonds propres, dettes des meilleures signatures), les banques (300Md€ d’encours pour les PME sur un total de 1400Md€ de crédits aux entreprises d’après la BdF) et, pour une portion réduite, mais en croissance, par les acteurs de ce qui est appelé la « finance non réglementée » qui contribuent à « désintermédier » le crédit (fonds, assureurs, banques). Au sein du financement privé, la première source de crédit pour les PME reste le crédit inter entreprises estimé au total en France à 474Md€ (chiffre 2010 source : Rapport 2012 de l’observatoire des délais de paiement). De manière schématique, le secteur financier offre un service allant du court au long terme, alors que les entreprises, entre elles, ne se financent qu’à court terme. Enfin, les financements publiques concernent ce que le privé ne peut (temps long, montant trop élevé, quasi gratuité de l’usage), ou ne veut pas (risques trop élevés), financer. En ce sens, la sphère publique française applique une forme de subsidiarité. Les sources traditionnelles du financement des …

Lire la suite »