ARTICLES RECENTS

Lettre philo-économique IEPM N°5

En réponse à la crise de Gilets jaunes, la lettre philo-économique n°5 souligne que l’initiative privée et la liberté de choix dans les services publics sont nécessaires pour améliorer la prise en compte des besoins des personnes dans ces services essentiels que sont notamment l’éducation et la protection sociale, tout en réduisant la dépense publique. Ces orientations sont fondées dans la doctrine sociale de l’Eglise, comme vous pourrez le lire avec les derniers extraits de l’analyse d’Achille Dauphin-Meunier sur le rôle de l’Etat dans l’organisation de la sécurité sociale : combiner solidarité privée, solidarité publique et initiative privée est possible. Enfin, une fiche de lecture sur le manuel « L’économie européenne 2019 » aux éditions Repères, fait le point sur l’euro, dont c’est le vingtième anniversaire, et le Brexit. Le consensus économique sur ces sujets n’est guère positif… Pourquoi ne pas en tirer toutes les conséquences ? Bonne lecture !   Cliquez sur le lien suivant pour prendre connaissance de la Lettre :  Lettre-philoeco-5

Lire la suite »

Lettre écologique n° 8 : « La biodiversité »

La lettre écologique n° 8 de l’Institut éthique et politique Montalembert vient de paraître. Elle est consacrée à la « biodiversité ». Deux thématiques sont abordées : – au plan scientifique, parler de « sixième extinction des espèces » relève d’une « sauce immonde pour certains géographes. Même l’ONU est en plein doute! – au plan anthropologique, peut-on parler d’une « nature bonne » quand un alligator se régale d’une gazelle? Même pour les chrétiens, la question se pose:  le « monde matériel »  est un « monde déformé par le péché », dit le catéchisme.  Ne rêvons pas de retour à un paradis perdu. Une lettre de 4 pages seulement à lire : elle vient compléter les dossiers de réflexion de l’Institut éthique et politique Montalembert Pour lire la lettre voici le lien de téléchargement : IEPM_Lettre_ecologique_8_web.A4

Lire la suite »

Lettre Politique IEPM N°5 : Unité de la France, Liberté, Leadership vertueux

Au sommaire de la lettre politique de ce début d’année: – Comprendre les gilets jaunes pour améliorer la protection des droits de l’homme en France, – Les 7 piliers de l’Europe selon les Républicains – La réponse aux gilets jaunes inquiète en Allemagne – Appel à l’unité pour la France (2): La politique en vérité – Donner un cap à une France troublée: commentaire du dernier ouvrage du général Pierre de Villiers. Bonne lecture et n’hesitez pas a nous envoyer vos remarques et propositions d’articles ! Cliquez sur le lien suivant pour télécharger la Lettre : Lettre-politique_IEPM_5

Lire la suite »

Lettre philo-économique IEPM N°4

L’Europe a-t-elle sa place dans la mondialisation ? Sur quelle base construire la justice sociale ? Que nous apprennent les mémoires de l’ancien patron de la Banque fédérale américaine sur la vision libérale du monde d’aujourd’hui ? La quatrième lettre philo-économique de l’Institut Montalembert vous propose des éléments de réflexion inspirés de la doctrine sociale de l’Eglise sur ces questions cruciales et bien souvent laissées sans réponse. Cliquez sur le lien suivant pour prendre connaissance de la Lettre : Lettre-philoeco_IEPM_4

Lire la suite »

Lettre écologique n° 7 : « Du vert à la vertu »

La Lettre écologique nº 7 est consacrée à la thématique de la « croissance verte » et des liens entre économie et écologie. Du vert à la vertu ! Les deux concepts sont-ils liés ? Entre écologie et libéralisme, le divorce semble consommé. Mais est-ce si sûr ? De quel libéralisme parle-t-on ? Pourquoi ne pas réfléchir à ce que devrait être un « libéralisme éclairé ». Faute de cela, l’écologie pourrait devenir accusatrice et proposer des alternatives centralisatrices et liberticides. Pour lire la lettre voici le lien de téléchargement : Lettre écologique nº7

Lire la suite »

Bien Commun et Politique

Introduction :  » En démocratie plus que dans tout autre régime, le politique devrait être le lieu où les relations entre l’individuel et le collectif sont régulées. Or force est de constater que les démocraties ne parviennent pas à résoudre de façon entièrement satisfaisante la question du rapport de l’individuel avec le collectif. Elles donnent, par construction, la priorité à l’intérêt collectif tel qu’il est supposé être exprimé par la majorité, et ceci bien souvent aux dépens de l’intérêt particulier. » Antonin PUJOS Pour lire le document dans son entier, cliquer sur l’image ci-après :  

Lire la suite »

Dîner du Cercle Montalembert le 5 décembre : Nicolas DUPONT-AIGNAN

   » La prise en compte de la réalité et de la complexité de celle-ci est non seulement la condition pour que le discours politique retrouve toute sa crédibilité. Elle est aussi la condition pour qu’il retrouve son efficacité car comment serait-il possible de diriger une communauté vers le Bien Commun si la réalité n’est tout simplement pas prise en compte ou si la vision qu’on en a est trop déformée par un prisme idéologique ? La poursuite du Bien Commun implique au contraire une prise en compte de la complexité de la réalité. Elle se doit d’éviter toute simplification abusive. Elle exige de retrouver le sens de la parole commune dans la vérité, c’est-à-dire en pleine cohérence avec la réalité et en dehors de toute visée idéologique.  »

Lire la suite »