Le faux débat sur le séparatisme !

Le projet de loi actuellement débattu à l’Assemblée nationale n’est pas celui qui avait été initialement annoncé. Il est certes toujours présenté comme ayant pour objet de combattre le séparatisme, mais sans que soit mentionné de quel séparatisme il s’agit. Il s’agissait à l’origine du « séparatisme islamiste ». Ça partait d’une bonne intention, mais avec une formulation absurde. L’islamisme ne vise pas en effet à séparer mais à conquérir, à englober toujours plus les pays et les sociétés dans l’oumma islamique. Cette politique du grignotage s’est installée sans faire de bruit. Elle fait de l’entrisme au sein du gouvernement, à l’inverse des évangéliques, qui malheureusement ne s’intéressent pas à la politique de leur pays. Nos politiques pèchent par ignorance ou intérêt économique : « L’islam appartient à l’État. Celui-ci veille sur son organisation et intervient dans son champ comme une de ses institutions ». « L’État appartient à l’islam ». Cela signifie que l’État respecte dans son fonctionnement les recommandations de l’islam. Donc automatiquement, cela érige la Oumma au dessus des lois de la République. Aujourd’hui, le projet de loi a pour objet de «conforter le respect des principes de la République». Étrange formulation : si les «territoires perdus de la …

Lire la suite »

Commentaire de l’encyclique du pape François : Fratelli Tutti par IEPM

L’encyclique Fratelli Tutti du pape François a été signée le 3 octobre 2020, veille de la fête de saint François d’Assise. Elle se présente comme la déclinaison pour l’Eglise catholique du Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune, adopté par le pape François et le Grand Imam Ahmad Al-Tayyeb à Abou Dabi le 4 février 2019. Une grande émotion entoure en France cette encyclique qui commence de façon réellement tonitruante : dès son paragraphe 3, le pape y rappelle la visite de saint François au sultan d’Egypte et sa volonté dans cette démarche « de ne faire ni disputes ni querelles mais d’être soumis à toute créature humaine à cause de Dieu ». Si l’émotion ainsi provoquée a permis de parler de cette encyclique dans de nombreux médias, elle aura été vaine si elle empêchait de lire cette encyclique (https://eglise.catholique.fr/vatican/encycliques/lencyclique-fratelli-tutti/) ainsi que l’appel à la paix, à la justice et à la fraternité lancé par le pape et le grand imam (https://www.mcc.asso.fr/priere-pour-la-paix-la-justice-et-la-fraternite/). Les événements en France conco-mitants de Fratelli Tutti ont montré son actualité. Il faut la lire pour en comprendre la pertinence. Construite comme un vaste commentaire de la parabole du bon Samaritain, l’encyclique s’adresse de …

Lire la suite »

Lettre écologique n° 16 : « Combattre la peur ? »

Éditorial de Ludovic Trollé. Chacun vit avec ses peurs, qu’elles soient intimes ou collectives. La peur peut être une composante majeure de l’expérience humaine. Mais ne serait-elle pas devenue un instrument de gouvernance ? Les dirigeants, avec le principe de précaution, ses règles et ses interdits, ne font en réalité qu’amplifier les craintes et exagérer les risques. La jeunesse prise pour cible Enfermer l’homme dans la peur finit par le culpabiliser pour mieux l’asservir. La meilleure des techniques, pour installer une croyance, consiste à asservir et faire régresser le « moi » psychique des individus. Freud décrit le « moi » comme un organe qui sert de support à la conscience de soi. Le « surmoi » représente les pressions sociales à l’intérieur du système psychique, d’où viennent les sentiments de culpabilité. Le « moi » se construit dès la plus petite enfance et permet l’autonomie psy­cho­logique vis-à-vis d’autrui et de ses propres pulsions. Plus le « moi » est fai­ble, moins le sujet sera capable de lutter contre les pressions, internes et externes. Notre jeunesse est particulièrement exposée. Faute d’expérience, elle n’a pas appris à prendre du recul sur les allégations anxiogènes auxquelles elle est soumise, en particulier dans …

Lire la suite »

WebCercle Montalembert avec Hubert de VAUPLANE

3 Février 18h30 Notre pays est aujourd’hui un grand champ de bataille qui laisse apparaître de nombreuses souffrances et blessures.   Il nous semble aujourd’hui important d’engager une nouvelle réflexion sur la dette face à la situation et identifier les actions utiles pour venir au secours de la France dans les circonstances difficiles que nous traversons.  Nous vous proposons notre Septième rencontre avec Hubert de VAUPLANE, auteur du livre « Endettez-vous !  Existe-t-il une dette juste ? Cette question nous semble importante d’être posée pour répondre aux enjeux qui deviennent décisifs pour sortir de la crise en France.  La dette est un sujet qui nous préoccupe particulièrement aujourd’hui mais ce terme n’est compris que dans une approche strictement monétaire et financière.  Pierre de LAUZUN notre expert Économie et Finance  interrogera Hubert de VAUPLANE pour qu’il présente son approche plus globale du concept de dette.  La Webconférence sera animé par Said OUJIBOU notre porte-parole Cliquer sur l’image

Lire la suite »

Notre Tribune dans Marianne : Comment Désirer le Bien Commun en 2021 !

« Aujourd’hui tout semble nier la possibilité d’un véritable bien commun » Le bien commun revient dans le vocabulaire politique, et il faut s’en réjouir, mais c’est devenu un concept fourre-tout. La République, la santé, l’océan… sont un bien commun. Pour faire chic, dites simplement « un commun » : Notre-Dame de Paris, par exemple, est un commun. Si naguère la différence avec l’intérêt général avait encore un sens, la formule s’impose aujourd’hui comme une abstraction sympathique en mesure de rallier les foules, voulant dire tout et son contraire, faute de se faire comprendre précisément. Pour les hommes de l’Antiquité et du Moyen Âge, le bien commun ne se définissait pas car il était une évidence partagée, les notions de bien et de communauté ayant tout leur sens, sans équivoque. C’est ainsi qu’il désignait la finalité de toute action politique bonne, le bien ayant valeur de tension vers le bonheur de tous et de chacun, au-delà des faiblesses humaines. Cliquer sur l’image pour accéder à l’article

Lire la suite »

« Pour une politique de santé subsidiaire »

Les errements du centralisme sanitaire par Aline SALABELLE Médecin biologiste. Issue d’une famille de médecins depuis plusieurs générations, Annie SALABELLE est médecin biologiste, directeur-adjoint d’un laboratoire équipé de tests diagnostiques de la Covid-19 par PCR et sérologie.  L’Institut  Montalembert a lancé une réflexion en septembre en partageant sa vision d’une  société subsidiaire.  Nous avons engagé de nombreux travaux au sein de l’IEPM pour décliner le concept sur différents sujets de manière plus concrète. On voulait commencer par une contribution sur le sujet « Santé », notre principale actualité .  Le docteur Aline SALABELLE qui est une de nos experts associés a rédigé une note et on vous propose d’en prendre connaissance plus bas en suivant le lien suivant : Les-errements-du-centralisme-sanitaire-par-le-Docteur-Aline-SALABELLE-1Télécharger

Lire la suite »

Terrorisme islamiste mondial : la solution est au Caire !

Visite du Président Egyptien SISSI en France le 6 – 7 décembre 2020 L »IEPM a déploré la campagne de dénigrement contre le Président égyptien Abdel Fath el Sissi, à l’occasion de sa 5ème visite en France. Le parti « La France Insoumise », plusieurs journaux et associations, ont diffusé des commentaires biaisés et des communiqués qui démontrent une méconnaissance délibérée du contexte réel de terrain en Egypte et au Moyen-Orient, en prenant comme masque, et en abusant à l’extrême, la défense des droits humains. Abus d’utilisation des termes « Droits de l’Homme et défense de droits humains » En France, les forces de l’ordre et de sécurité, (Police, GIGN, RAID, …) ont été saluées par la population française lorsqu’elles ont abattu le terroriste-islamiste Tchéchène Abdoullah ANZOROV qui a décapité le professeur Samuel PATY. Elles ont été saluées pour avoir poursuivi et abattu les deux frères Chérif et Saïd KOUACHI, après avoir massacré l’équipe du journal Charlie Hebdo. Elles ont été admirées pour leur professionnalisme d’avoir réussi à abattre le terroriste-islamiste Amedy COULIBALY et libérer les otages de l’Hyper Cacher. Avant de les abattre, les forces de l’ordre se sont-elles posé la question si, dans ces circonstances, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme était …

Lire la suite »

Rejoignez l’IEPM en 2021 : Pour inspirer la France

Chers amis, Vous pouvez soutenir l‘Institut Montalembert en adhérant ou en faisant un don.  Nous devons ensemble ranimer l’âme française pour, dans ces circonstances, faire face à la crise ! Il devient nécessaire de réinventer notre monde et redonner espoir en l’avenir ! C’est pour cela que votre soutien à un sens à ce moment précis ! L’année 2021 sera décisive pour être force de propositions dans la perspective de l’élection présidentielle de 2022 ! La France est dans l’attente, nos concitoyens sont à la recherche d’un nouveau projet politique qui est de la force et du sens. Dans notre univers incertain et en déshérence, l’IEPM souhaite décrire ce projet et favoriser l’émergence d’un mouvement d’autodéfense sociale qui le porte. Grâce à votre soutien, vous permettrez à l’IEPM d’assurer sa mission d’inspiration qui se caractérise par ces trois mots : Veiller, Agir, Espérer !  Vigilance :  Il s’agit de développer à la fois son humilité et son attention. L’humilité libère des erreurs auxquelles l’ego conduit. On ne se trompe qu’en laissant nos élans et nos humeurs masquer la vérité, qui est impersonnelle. L’humilité permet de faire attention aux choses et aux êtres. Il n’y a d’attention véritable que lorsque l’on renonce à influencer …

Lire la suite »